Non classé

[JEEP ELITE – J19] : La Roca Team s’impose à Nanterre

Pour la première fois de la saison, Nanterre 92 s’incline à domicile en championnat (77-82). C’est l’ASM qui réalise cette performance pourtant privée de Lacombe et Robinson grâce à une nette domination au rebond. Monaco réalise un money time parfait pour crucifier une JSF trop maladroite dans les derniers instants.

Si l’entame de la JSF fut parfaite, forçant Saso Filipovski à prendre un temps au bout de quelques minutes, la suite s’est révélée être un chemin de croix pour le club des Hauts-de-Seine. L’ASM était pourtant privée de deux éléments majeurs. Malgré tout, la Roca Team ne panique pas après son entame gâchée par une précipitation offensive et de la maladresse. Les visiteurs recollent assez vite et virent même en tête grâce à un alley-oop spectaculaire conclu par un Yakuba Ouattara très aérien depuis la ligne de fond (18-21, 10′).

Nanterre se perd collectivement …

Nanterre confirme ses doutes dès l’entame du deuxième quart, en se faisant distancer. Pascal Donnadieu est furieux contre ses joueurs et demande temps mort. Son équipe s’active par intermittence, se faisant petit à petit décrocher par une équipe de l’ASM discrète mais efficace (23-32, 15′). La sortie prématurée de Julian Gamble auteur de deux fautes durant le premier quart pénalise son équipe, les Nanterriens sont dominés au rebond (11 prises à 24 à la mi-temps). L’intensité défensive affichée par ses derniers n’est pas au rendez-vous ce soir. Juste avant la mi-temps, l’ASM inscrit plusieurs paniers de très près après une belle circulation de balle qui fait tourner la tête des Franciliens. Maladroite à trois points et en manque d’organisation, la JSF rentre aux vestiaires menée de dix unités (31-41).

… Pour mieux se retrouver après la mi-temps

Les locaux reviennent très forts en seconde mi-temps en commençant par un tir primé de Hauk Palsson avec la faute ! La pression défensive étouffe Monaco qui semble s’être reposé sur ses acquis. Nanterre a inscrit plus de points en quatre minutes lors de ce troisième quart que lors de son second quart. L’équipe est bien plus fluide offensivement, avec un regain d’énergie notable (45-48, 24′). Par la suite, Jeremy Senglin chipe la balle à Derek Needham et envoie Julian Gamble claquer un dunk à deux mains sous l’ovation du public, le match est en train de basculer. L’ASM finit par se ressaisir mais voit la JSF très proche à l’orée du dernier quart (55-57). Une nouvelle fois Nanterre 92 débute fort, à commencer par un grande intensité défensive qui limite une équipe monégasque beaucoup moins collective qu’en première mi-temps.

Le hold-up de Monaco

Les Franciliens prennent le lead dès l’entame de cette dernière période et arrive à le maintenir avant de voir l’ASM égaliser à une minute du terme (75-75, 39′), offrant un finish à haut suspense au palais des sports Maurice Thorez. En sortie de temps mort, Jeremy Senglin perd la balle et Ouattara punit la JSF d’un tir primé à 30 secondes de la fin (77-80). Monaco défend très fort à l’extérieur et empêche les locaux d’égaliser, finalement Palsson file au cercle mais est contré par Kikanovic. Nanterre craque à la dernière minute et s’incline pour la première fois de la saison à domicile en championnat.

Score final : 77-82. Malgré une excellente deuxième mi-temps, Nanterre 92 s’incline à domicile face à une équipe monégasque plus que cohérente. La Roca Team réalise une fin de match parfaite pour ramener une précieuse victoire et ainsi se replacer dans la course aux playoffs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *