France,  Portrait

[JEEP ELITE – ITW] : Fred Weis – « Pour le clasico, difficile de donner un pronostic, je préfère ne pas me mouiller sur ce match »

A quelques heures du clasico entre Limoges et Pau, Frédéric Weis a pris le temps de répondre à nos questions. Le consultant SFR Sport espère un gros match de la part des deux équipes.

Dynamic Slashers : Bonjour Fred, quel est ton pronostic pour le clasico de ce soir ?

Fred Weis : « C’est un vrai scénario avec un vrai enjeu. Limoges revient bien depuis le changement d’entraîneur et François Peronnet a su mettre le coup de fouet nécessaire à l’équipe pour créer cette dynamique. Pau est en pleine forme, deuxième du championnat. Difficile de donner un pronostic, je préfère ne pas me mouiller sur ce match. »

Dynamic Slashers : Le changement de meneur de jeu à Pau comme à Limoges a-t-il été bénéfique ?

F.W. : « Depuis leur arrivée, chacun a apporté à son équipe. McConnell a transformé le jeu de Pau. L’Elan Béarnais avait clairement fait une erreur en recrutant Jerel Blassingame, erreur corrigée par la suite avec l’arrivée de McConnell. A Limoges, Jordan Taylor apporte aussi à sa manière un supplément à l’équipe. Difficile de se prononcer pour savoir qui l’emportera ce soir mais l’ambiance va être au rendez-vous. »

Dynamic Slashers : Que penses-tu du début de saison en Jeep Elite et cette défaite surprise de l’ASVEL hier soir contre Cholet ? 

F.W. : « Le championnat est passionnant. L’ASVEL est dans le dur depuis quelques matchs, comme en témoigne cette nouvelle défaite hier contre CB. Depuis l’arrivée d’Erman Kunter à Cholet, le club remonte la pente. Mais avec l’effectif pléthorique qu’ils ont, les Villeurbannais sont clairement prétendants au titre cette année. »

Dynamic Slashers : Tu ne seras pas aux commentaires ce soir, comptes-tu quand même suivre le match ?

F.W. : « Non, j’ai commenté le match du Mans hier soir, je suis de repos aujourd’hui. Mais évidemment, je serai devant la télé. En plus, avec l’énorme dispositif mis en place par SFR Sport pour ce match, cela va être bouillant dans un Beaublanc plein à craquer. »

Propos recueillis par Dimitri VOITURIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *