France

[JEEP ELITE – NEWS] : L’Elan Béarnais toujours pas fixé pour Mickey McConnell

Avec 4 succès consécutifs, l’Elan Béarnais arrive en pleine confiance avant d’aborder le dernier rendez-vous de l’année, ce jeudi au Palais des Sports (20h45) face à Nanterre 92. C’est tout de même aussi avec beaucoup de prudence qu’ils s’apprêtent à accueillir le 2ème du championnat qui affiche le même bilan qu’eux (9V, 5D). L’avenir du meneur de jeu américain Mickey McConnell reste flou avant ce match capital dans l’optique du Top 4. Pour l’heure, aucune décision n’a encore été prise.

Si l’avenir de Mickey McConnell en Béarn reste flou, les Palois comptent bien enchaîner et poursuivre cette belle dynamique en s’imposant ce jeudi au Palais des Sports face à une équipe de Nanterre en pleine forme (2e de Jeep Elite). Premier rebond à partir de 20h45.

L’entraîneur Laurent Vila espère que son équipe va enchaîner et rester sur cette bonne dynamique.

« On espère un Palais vraiment plein.  Les joueurs attendent ça avec impatience parce que le public va nous porter pendant 40 minutes et on en aura besoin ! Il faudra avoir beaucoup d’ intensité et une grosse défense face à cette équipe de Nanterre qui dispose d’excellents shooters. Cette affiche promet un grand spectacle mais il faudra penser à défendre dur, certainement se sacrifier par moments et avoir aussi un beau jeu d’attaque, ce qui est notre marque de fabrique tout comme Nanterre. Si on parvient à s’imposer, ce serait un beau cadeau de Noël ! Nanterre joue très vite sur le tout terrain avec une envie constante de relancer, de jouer en première intention, soit par des tirs en course avec Waters, soit avec des tirs à trois points après les fixations. Il y a en permanence quatre joueurs qui sont des shooters sur le terrain et puis Pansa et Gamble qui font des écrans et roulent vers le panier. C’est un style de jeu pratiqué par quelques équipes de notre championnat, mais c’est vraiment Nanterre qui joue 40 minutes comme ça. »

Mickey McConnell (dont la prolongation de contrat doit se terminer à la fin du mois)

« Je ne peux pas dire quoi que ce soit. Je sais que tout le monde a envie de le garder. Quand je dis tout le monde, c’est au niveau du club, du staff comme de la direction. Il a envie de rester. Maintenant il y a des intermédiaires, mais  je suis sûr que nos dirigeants travaillent avec eux pour finaliser un contrat. Jusqu’à aujourd’hui on a toujours fait abstraction de ces épisodes, parce que c’est vrai que ça peut prendre la tête et à la fois il faut être capable de se concentrer sur le terrain. On est vraiment, lui comme moi et comme l’ensemble de l’équipe, concentrés sur le match !  Si on a une confirmation avant la rencontre, cela sera une très bonne nouvelle mais si c’est après, ce sera aussi une bonne nouvelle ! « 

Crédit photo : Pauline Pasquet pour Dynamic Slashers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *