France,  Portrait

[JEEP ELITE – ITW] : Corentin Carne – « Pau a gagné assez de matchs ce mois-ci, si on prend celui là ils ne nous en voudront pas »

Avant de retrouver son club formateur le 27 décembre au Palais des Sports de Pau, l’ailier de Nanterre 92, Corentin Carne a pris le temps de répondre à nos questions. Entretien.

Dynamic Slashers : Bonjour Corentin, comment abordes-tu ce match et ce retour avec Nanterre à Pau sachant qu’il s’agit d’un match crucial pour une place à la Leaders Cup ?

Corentin Carne : « On aborde ce match sans pression. On sait que c’est difficile de gagner à Pau et qu’ils sont très en forme en ce moment mais on y va sans pression pour essayer de faire un résultat qui confirmerait notre très bon début de saison. »

D.S : Quel est ton sentiment sur le début de saison de Nanterre ? Ton temps évolue en fonction des matchs, tu sens que tu apportes beaucoup quand tu rentres sur le terrain ?

C.C : « Mon temps de jeu varie beaucoup selon les matchs. J’essaie d’être toujours prêt à apporter à l’équipe quand je suis sur le terrain en amenant beaucoup d’intensité et de la justesse en attaque. »

D.S : Penses-tu que Nanterre est capable d’aller chercher une place en playoffs en fin de saison ? 

C.C : « Oui je l’espère. On a fait un début de saison plutôt positif même si on a eu du mal à gagner quelques matchs à l’extérieur. Mais le groupe vit très bien et les gars sont hyper motivés que ce soit à l’entraînement ou les soirs de match donc si on continue sur cette voie je pense qu’on a de bonnes chances d’accrocher une place en playoffs et de faire un beau parcours. »

D.S : Une victoire en Béarn serait synonyme de bon en avant pour Nanterre mais aussi difficile pour toi car ton cœur est aussi à Pau et Lons en particulier ? C’est donc un match particulier à jouer pour toi.

C.C : « Oui bien sûr c’est un match un peu particulier parce que je vais voir jouer l’Elan au Palais des Sports depuis mes 5 ans. Mais je suis ravi de pouvoir jouer ce match et je ferai tout pour le gagner ça serait une grande fierté pour moi. Pau a gagné assez de matchs ce mois-ci, si on prend celui là ils ne nous en voudront pas (rires). »

D.S : Un retour à Pau serait-il envisageable dans quelques années ?

C.C : « Je ne sais pas de quoi l’avenir est fait et je sais à quel point la carrière d’un sportif est imprévisible mais bien sûr je reste quand même attaché à ce club et y rejouer un jour serait incroyable surtout si un joueur comme Léo Cavalière, avec qui j’ai presque tout gagné en jeune, est encore là. Mais bon pour l’instant je suis à Nanterre, un club qui m’a très bien accueilli dès le début de l’année et je me sens très bien ici. Donc je ne pense pas trop à ce qui pourrait se passer à l’avenir et je vis à fond cette saison sous les couleurs de Nanterre. »

D.S : Même si tu joues à Nanterre, suis-tu avec attention le parcours de Pau cette saison ? Tu as fait part de ton attachement pour ce club et des anciens coéquipiers avec qui tu as gardé contact.

C.C : « Bien entendu je les suis de près. J’ai de très bonnes relations avec toutes les personnes dans ce club et certaines sont même des amis proches donc c’est normal. »

D.S : Sur le plan personnel, quels sont les objectifs que tu t’es fixé d’ici la fin de saison ?

C.C : « La saison est encore longue et je sais que j’aurai encore des opportunités de prouver que je peux m’imposer en jeep élite. Donc l’objectif est de profiter et de rentabiliser au maximum le temps de jeu que j’ai pour apporter un maximum à l’équipe. Chaque jour je m’entraîne dur pour réussir à m’imposer donc je continue à bosser et je me concentre uniquement sur ce que je peux contrôler. »

Propos recueillis par Dimitri V.

La rédaction / @DynamicSlashers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *