France,  Non classé

[JEEP ELITE – J10] : Limoges renoue avec la victoire contre la JSF

Après une mauvaise série de 5 défaites de rang toutes compétitions confondues, la CSP remporte enfin un match convaincant devant le public de Beaublanc rassuré grâce à un axe 1-5 flamboyant. Limoges retrouve la victoire en dominant une équipe de Nanterre très faible dans le secteur intérieur et dont la réussite derrière l’arc n’aura fait que retardé l’échéance.

Entame de match parfaite pour la JSF qui est à 100% sur les premières possessions mais Limoges va gentiment rentrer dans son match pour revenir petit à petit. Malgré ce retour c’est Nanterre qui vire en tête (17-22) grâce à une excellente adresse longue distance (6/10). Les visiteurs continuent sur le même rythme en début de deuxième période et CSP ne rivalise pas dans l’intensité en étant déjà mené de 10 points après 12 minutes.

Limoges volcanique

Comme à Levallois, le CSP réagit au lieu de couler comme par le passé. Les locaux montent en intensité défensive et reviennent rapidement avec un 6-0 qui force Pascal Donnadieu à prendre son premier timeout. Cela n’aide pas son équipe qui ne rentre plus ses tirs et qui se montre trop individualiste pendant que Limoges enchaîne les tirs et les situations en transition. La JSF ne score rien pendant près de 6 minutes et l’ambiance à Beaublanc devient de plus en plus chaude. Limoges a complètement repris le Momentum de ce match après avoir laissé passé l’orage durant le premier quart. A la pause les Limougeauds mènent déjà confortablement 39-31 contre une équipe de Nanterre qui se fait dévorer dans le secteur intérieur où Gamble (0 point, 0/6), pourtant MVP de la dernière journée de Basketball Champions League cette semaine, apporte peu. Et cela ne s’améliorera pas au retour des vestiaires, la JSF montre peu d’implication, l’adresse est en panne complète, seul Konaté arrive à rentrer quelques tirs mais le niveau collectif est terriblement faible. Limoges, sans briller, continue de creuser l’écart en enfonçant le secteur intérieur de Nanterre grâce à un Samuels très entreprenant ce soir. A 60% à 3 points après 10 minutes, la JSF s’est enterrée derrière l’arc avec un tout petit 2/13 sur les 20 minutes suivantes. A l’entame du dernier quart, le CSP mène largement 56-40 en ayant limité Nanterre à 18 points sur les deuxième et troisième quart temps. Les engagements défensifs et comportementaux aperçus lors des deux dernières sorties se montrent enfin payantes en limitant autant une équipe de Nanterre qui avait pourtant dépassé les 90 points sur ses 4 derniers matches.

Beaublanc tremble

Limoges s’endort littéralement au début du dernier acte. Nanterre sans pression se remet à retrouver son adresse longue distance et revient peu à peu sans faire de bruit. Après avoir flambé à Venise, Adas Juskevicius continue à tenir une adresse folle à 3 points en mettant 4 paniers primés pour faire venir son équipe à l’entrée du money time. Pourtant mené de près de 15 points, Nanterre se montre dangereux et Samardo Samuels provoque une faute antisportive pouvant permettre à la JSF de revenir à une possession. Konaté met ses lancers mais la possession suivante est vite perdue. Les hommes de Kyle Milling se réveillent enfin à l’entame du money time pour calmer les ardeurs de Nanterre. Limoges reprend 10 points d’avance et s’envole vers un succès mérité après 5 défaites de rang.

Score final : 80 – 62. Le CSP se rassure sans briller à Beaublanc. Organisés autour d’un duo Rousselle/Samuels des grands soirs, les hommes de Milling ont fait le nécessaire pour éteindre une équipe de Nanterre pourtant en grande forme ses dernières semaines. Belle intensité défensive pendant près de 30 minutes, la balle circulait mieux et le secteur intérieur du CSP a grandement contribué à la victoire face à une JSF en surrégime après l’exploit sur le parquet de Venise cette semaine. Seulement 2 joueurs de Nanterre ont inscrit plus de 5 points tandis que tous les joueurs de Limoges ayant foulé le parquet ont marqué au moins une fois. Exception faite pour London Perrantes qui aura fait un court passage pour son dernier match sous les couleurs du CSP.

Boxscore : Rousselle 21 pts (11/13 LF) + 5 PD, Samuels 19 pts (8/12) + 5 rbds, Miles 10 pts, Doumbouya 7 pts, Boutsiele 7 pts, Bouteille 7 pts pour Limoges. Juskevicius 24 pts (6/8 3 pts), Konaté 16 pts côté JSF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *