Non classé

[LF2] : Le Toulouse Métropole Basket réagit contre Nice

Toulouse s’est bien repris en dominant Nice (45-74).

Le TMB a rapidement fait la différence, hier soir, à Nice chez un adversaire ayant le même besoin crucial d’une victoire dans un début de saison compliqué. Face à ce Cavigal au staff remanié dans une semaine de crise – Alexandre Michailoff a quitté le banc pour le fauteuil de manager, son adjoint a pris le relais – les Toulousaines ont fait le break d’entrée pour pour l’empoter en mettant une grosse intensité défensive.

Leurs adversaires n’ont longtemps vu la peinture que de très loin avec une efficacité à distance aussi riquiqui qu’à l’intérieur (11 % de réussite). En revanche, l’Américaine Jensen a terminé meilleure marqueuse de la soirée (17 points) dont 11 dans ce premier quart temps décisif (6-22).

Dominé dans tous les secteurs du jeu, Nice a essayé de relever la tête devant un TMB qui a maintenu son verrou pour mieux creuser l’écart en équipe. Toutes les Toulousaines, y compris les plus jeunes, ont d’ailleurs marqué dans une partie vite scellée (17-40) à la mi-temps.

Leur avance était telle que même un petit relâchement dans le plan de jeu défensif après la pause n’a eu aucune incidence. Les Niçoises ont pourtant dans le sillage de Dabo et Cosby et d’une défense plus agressive enlevé le troisième quart temps. Succès purement honorifique et sans conséquence.

Le dernier quart-temps débutait par un 8-2 toulousain. Nice a été incapable de parer les attaques toulousaines et s’incline logiquement (45-74). Le TMB s’est rassuré en écartant aisément un concurrent direct.

Box score

Nice 45 – Toulouse 74

(6-22 ; 11-18 ; 16-7 ; 12-21) ; arbitres : MM. Bensalem et Karroumi.

NICE – 17 paniers sur 48 tirs dont 3 sur 14 à 3 points. 8 lancers francs sur 12. 36 rebonds (Dabo, 8). 13 passes décisives (Vidal-Geneve, 4). 17 fautes.

Cinq de départ : Cosby (12), Vidal-Geneve (cap. 7), Corre (5), Okou-Zouzouo (2), Dabo (9) ; puis Poirot-Allard, Armant (2), Verrin (4), Mbaye (4).

Entraîneur : Julien Pincemin.

TOULOUSE – 27 paniers sur 59 tirs dont 7 sur 20 à 3 points. 13 lancers francs sur 18 ; 30 rebonds (Carlier, Jensen, 5) ; 14 passes décisives (Strunc, 3) ; 10 fautes.

Cinq de départ : Mulumba (4), Carlier (7), Strunc (9), Pochet (6), Jensen (17) ; puis Greunke (2), Stervinou (10), De Freitas (8), Gruszczcynski (cap. 7).

Entraîneur : Xavier Noguera.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *