France,  Non classé

[JEEP ELITE – J9] : Limoges s’accroche mais tombe finalement à Levallois

En clôture de la 9ème journée de Jeep Elite, Levallois recevait le CSP Limoges. Après un derby perdu, Levallois rebondit à domicile en dominant une équipe de Limoges qui  retrouve néanmoins des couleurs. Toutefois la défense limougeaude reste le principal chantier avec 98 points encaissés.

Les deux équipes jouent clairement sur un rythme offensif, l’intensité défensive est peu présente dans ce début de match, le lead change très régulièrement. La partie est peu hachée et les dix premières minutes passent très vite. A la fin du premier quart c’est Limoges qui mène malgré une nette domination au rebond des Metropolitans (22-25). Le rythme est identique par la suite, les équipes donnent plus en attaque qu’en défense. Malgré tout, Levallois parvient enfin à monter en intensité défensive avant la mi-temps, tout en conservant sa réussite offensive pour virer en tête à la pause grâce à un buzzer peu académique de Julian Wright au rebond (52-44). La partie est plutôt équilibrée après 20 minutes de jeu, Limoges semble néanmoins retomber dans ses travers en fin de deuxième période avec un jeu collectif assez pauvre.

Le CSP revient endormi des vestiaires et semble avoir laissé ses intentions défensives de côté. Sans briller Levallois se détache en œuvrant avec des possessions courtes et rapides qui percent souvent la défense des visiteurs. Milling pose un temps mort pour recadrer son équipe et cela permet à Limoges de revenir au score après 25 minutes (68-62). Le CSP n’est pas loin de la rupture et manœuvre de manière assez individualiste, Levallois n’en profite pas réellement mais possède un beau matelas à l’aube du dernier quart temps (79-70). C’est un tout autre match qui débute dans ce dernier acte, le score n’avance plus, les défenses sont clairement montées en intensité, après 5 minutes du jeu seulement 9 points ont été inscrits et Levallois mène toujours à 5 minutes du terme (83-75). Aucune équipe n’arrive réellement à concrétiser le passage à vide de son adversaire et Levallois confortablement en tête à 2 de la sirène (89 -81).  Limoges n’abdique pas, Levallois tremble et joue la montre sans vouloir tuer le match, le CSP enfile 2 lancers francs grâce à Samuels puis Howard chipe la balle sur la remise en jeu pour revenir à 4 petits points mais ne concrétise pas sur sa possession suivante. Le héros s’appelle Ukic avec un tir primé plein de sang froid à 30 secondes du terme qui scelle le match et libère tout une salle qui exulte.

Score final : 98 – 90. Dans une partie très offensive, Levallois sort vainqueur d’un duel plutôt serré contre un CSP tantôt ressuscité, tantôt perdu. Le contenu collectif de Limoges était meilleur que lors de ses dernières sorties mais les soucis défensifs restent encore trop importants pour ramener une victoire à l’extérieur. Levallois s’appuie sur une belle adresse à 3 points et une domination au rebond (34 rebonds dont 17 offensifs contre 26 pour Limoges).

Boxscore : Johnson 20 pts (100% au tir), Ukic 17 pts + 11 PD, Yarou 16 pts, Sulaimon 14 pts, Wright 13 pts, Roos 12 pts (4/5 3 pts) pour Levallois. Samuels 21 pts + 7 rbds (8/11 au tir), Hardy 19 pts + 7 PD, Howard 15 pts + 6 rbds, Boutsiele 9 pts, Doumbouya 9 pts côté CSP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *