Non classé

[JEEP ELITE – J4] : La JDA Dijon finit par faire craquer l’Elan Béarnais

Pour le compte de la quatrième journée de Jeep Elite, l’Elan Béarnais se déplace sur le parquet de la JDA Dijon. Les Palois s’inclinent dans les derniers instants après avoir livré une belle bataille (81-78).

CJ Harris une nouvelle fois précieux

Fort de son premier succès de la saison acquis sur le parquet de Strasbourg, l’Elan Béarnais avait à cœur de confirmer face à un autre gros poisson du championnat. Ce samedi face à la JDA Dijon, les Palois ont chuté en Bourgogne.

Grâce une bonne entame dans le premier quart-temps, les hommes de Laurent Vila mènent de 5 points après dix minutes de jeu (19-24). Étincelant face à Strasbourg, Vitalis Chikoko s’est encore montré précieux (13 points, 8 rebonds pour 23 d’évaluation). Pour Dijon en revanche, c’est un énorme coup dur qui perd David Holston sorti suite à un coup reçu à la bouche dès la deuxième minute de jeu.

Le deuxième quart-temps commence mal pour l’Elan Béarnais qui encaisse un 5-0 en 3 minutes. Les Dijonnais reviennent à égalité (24-24, 13e). Les hommes de Laurent Legname enfoncent le clou. Sous l’impulsion d’Abdoulaye Loum (12 points, 8 rebonds), la JDA repasse devant juste avant la mi-temps. A la pause, Dijon mène de 3 points (41-38).

Ryan Pearson et Jérémy Leloup éteignent les Palois

Au retour des vestiaires, les Palois reprennent les commandes dans ce match en infligeant un 8-2 aux Bourguignons. Pau s’appuie sur ses hommes en forme : CJ Harris (23 points, 2 passes décisives) – Donta Smith (14 points, 10 rebonds et 10 passes décisives) et Digué Diawara (11 points et 3 rebonds) portent les Béarnais. Après trente minutes de jeu, les deux formations sont au coude à coude mais l’équipe de Laurent Vila fait toujours la course en tête (63-64).

Le dernier quart-temps est un chassé-croisé entre les deux équipes. Les Dijonnais prennent 6 points d’avance (72-66, 35e) avant que les Palois ne reviennent à hauteur. Mais la JDA a de la ressource et s’appuie sur son duo Jérémy Leloup – Ryan Pearson (30 points à eux-deux) pour l’emporter sur le fil.

La rédaction / @DynamicSlashers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *