Non classé

[JEEP ELITE – J3] : Laurent Vila – « Il était important de gagner afin de pouvoir ouvrir notre compteur »

Deux jours après la très belle victoire au Rhénus face à la SIG Strasbourg, le MVP du match Vitalis Chikoko, Léo Cavalière et le coach Laurent Vila sont revenus sur ce succès si important pour l’Elan Béarnais.

Vitalis Chikoko : « On voulait vraiment s’imposer ce soir après trois défaites consécutives et nous étions prêts pour ce combat. On savait que Youssoupha Fall était blessé, je n’avais qu’Ali Traoré en face de moi alors le plan était de mettre le plus possible la balle à l’intérieur et cela a bien fonctionné. Ce fut plus compliqué au cours du 3ème quart-temps mais nous avons su rester soudés pour parvenir à nous imposer. »

Léo Cavalière : « Après deux défaites frustrantes, cela fait plaisir de prendre ce match. Nous sommes allés le chercher tous ensemble car quand tu te retrouves à -13 au Rhenus comme ce fut notre cas lors du 3ème quart, tu finis plus souvent à -20 qu’avec la victoire en poche. Nous avions décidé d’insister au niveau du secteur intérieur ce soir mais l’adversaire a su s’adapter et il a fallu trouver d’autres solutions. C’est au cours du 4ème quart-temps qu’on a su prendre des initiatives et cela a payé. Au niveau de l’agressivité, de l’intensité, du combat, ce match va nous servir et ce, dès le suivant à Dijon le week-end prochain mais c’est un état d’esprit qu’on devra garder tout au long de la saison. Nous avons aussi été plus réguliers que lors de nos deux premières sorties, même si le troisième quart-temps a prouvé que nous n’étions pas encore en mesure de jouer 40 minutes sur le même rythme. »

Laurent Vila : « Il était important de gagner afin de pouvoir ouvrir notre compteur et on a bien su appuyer sur leur secteur intérieur qui était fragilisé en l’absence de Youssoupha Fall. Après un premier acte plutôt bien négocié, on perd deux, trois ballons aussitôt après le retour des vestiaires et on défend moins bien aussi. Fort heureusement cette fois, nous sommes restés solidaires, on a mieux défendu et jouer avec intelligence, concentration et maturité au cours du dernier quart-temps. Avec de bonnes percutions dans l’axe, on a su trouver des solutions en attaque par le biais de Jerel (Blassingame), CJ (Harris) et Léo (Cavalière). On ne peut pas parler pour autant de match référence car face à une SIG diminuée, on savait le contexte particulier. Néanmoins on peut noter des progrès même s’il reste encore beaucoup à faire. Il va falloir faire preuve d’encore plus de dureté mentale face à la JDA Dijon, notre prochain adversaire toujours invaincu cette saison. On a une revanche à prendre face à cette équipe, car même si les joueurs ont changé cet été, je n’ai pas oublié nos deux grosses défaites de la saison passée face à cette équipe.

Source : site officiel de l’Elan Béarnais

La rédaction / @DynamicSlashers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *