Betclic Élite,  France

[JEEP ELITE – J3] : Les Sharks ont pêché contre Le Mans

Antibes, bien qu’amputé de deux excellents éléments à l’intersaison (Blassingame et Diarra) mais ayant récupéré Tim Blue, n’ont pas encore connu la victoire, même si celle-ci semblait se dessiner lors de la première journée contre le Limoges CSP. Ce soir, la venue du champion de France en titre, Le Mans, n’arrangeait rien à leur calendrier dense. Les sarthois eux, se sont fait surprendre par Levallois lors de la première journée, mais se sont repris contre Cholet dans un derby qui n’en est plus un. Si le roster de Bartecheky a connu des rebondissements à l’intersaison, force est de constater que le coach a bien su y faire face, compte tenu des forces en présence.

Ces forces justement, ne parviennent pas à exprimer pleinement leurs potentiels, les antibois résistant bien aux attaques mancelles (21-22, 10e). En milieu de second acte, et alors qu’Antibes fut à -1, Eito intercepte une balle et voit son acolyte Bigote dégainer à 3 pts. Très vite le MSB commence à prendre le large, remporte le second quart-temps 18-28, score à la pause 39-50.

LE MANS TARTINE

Cet écart ne sera pas pour autant bien réduit malgré les intimidations de Gaddefors et Gibson. En face, Thompson le titulaire voit son second lui voler la vedette, Cornelie confirme les espoirs placés en lui (depuis trop longtemps pour certains). Si Antibes ne concède que deux petits points dans cet avant-dernier acte, cela n’est pas suffisant pour inquiéter Le Mans, 58-71. Pour le dernier virage, Si Viktor Gaddefors et Aigars Skele jouent juste, la tension est palpable, le banc récolte une faute technique à la 31e, et comme si cela ne suffisait pas, en plus de son lancer réussi, « Juice » Thompson adresse un caviar joliment toasté à Valentin Bigote à 3 pts, son domaine. Un agacement local se traduisant par une nouvelle faute technique. Les deux têtes blondes antiboises donneront tout avec l’aide de Danny Gibson, hélas en face les extérieurs ne balbutient pas leur jeu, et Le MSB s’en sort avantageusement 78-92. Le MVP de cette rencontre est Antoine Eito dit « Mister Big Shot » par David Cozette (consultant TV). Ses statistiques : 15 pts à 4/7, 3/3 derrière l’arc, 2 rebonds, 1 contre, 4 passes décisives, 2 interceptions, 20 d’évaluation pour 29 minutes passées sur le parquet de l’Azur Antibes Arena.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *